T'as envie de me laisser un pourboire parce que t'aimes bien ce que je fais ?
Ben tu cliques ici.
L'ennemi de la vérité n'est pas le mensonge, mais la conviction (Nietzsche)
3 scandales dévoilés

Je vais à la fois tester ton esprit critique et te dévoiler trois scandales absolus : Une entreprise qui a tué 200’000 personnes avec des pneus toxiques, une boutique dédiée aux anorexiques et une entreprise qui revende des seringues aux labos 60 fois trop cher. Sauras-tu distinguer l’info de l’intox ?

Le texte

L'information factuelle côtoie la désinformation sur les réseaux sociaux, tout comme la malbouffe côtoie la nourriture saine sur les étals des supermarchés.

Comment tu fais, toi, pour discerner les infos des infox ?

Tu vérifies vraiment tout ce que tu lis, ou tu fais juste confiance aux trucs qui vont dans le sens de ce que tu pensais déjà ?

Je vais te raconter trois calembredaines qui sortent tout droit de mon imagination.

L’expérience consiste à observer ton propre fonctionnement mental. Regarde s’il y a un moment où tu as envie de me croire malgré le fait que tu sais d'avance que tout ce que je vais te dire est faux.

[Anecdote 1]

Avant de te déblatérer des conneries, je vais d'abord te rappeler un véritable scandale, que tu as peut-être lu dans les journaux de l’époque.

en 2012, Hong-Kong a été victime d’une pollution mortelle à cause des pneus des transports publics.

Shiwanzei … ou Shiwanzaille - je sais pas comment on prononce était le fournisseur officiel des pneus de tous les bus de la ville.

Cette entreprise se présentait comme un vertueux business-model écologique : une fois que les pneus étaient usés, Shiwanzei les récupérait et les fondait pour en refaire des pneus neufs qu’ils revendaient à la ville avec un système d’abonnement.

Cet apparent “zéro déchet” était en réalité un sordide Green-Washing qui a coûté la vie à plus de 200’000 habitants de Hong-Kong.

Si tu te souviens, ils ajoutaient un additif destiné à provoquer une usure prématurée des pneus : le trichlorate de benzène), classifié "cancérigène probable" par l’OMS [https://oms.org/techpub/_files/prob-carc-lvl2/benzen-trichlorat-tb2.htm].

Les 6300 bus composés de Hong-Kong - qui possèdent chacun 8 roues - rejetaient ainsi quotidiennement près d’une tonne de poudre de caoutchouc toxique dans l'atmosphère [930 kilos (estimation de l'époque)].

Le nombre de cancers du poumon avait tellement explosé qu’une enquête approfondie sur les analyses de l’air a été demandée par les autorités, permettant ainsi de remonter jusqu'au PDG de Shiwanzei, [Mu sang Shen], qui a alors écopé de 22 ans de prison. Mais il n'en a fait que trois… parce qu’il est mort … d'un cancer du poumon.

[Anecdote 2]

Exess est une chaîne de boutiques de mode dont la singularité consiste à ne proposer des vêtements féminins au maximum de taille 36.

Pour faire le buzz - et peut-être éviter les “clientes inutiles" - la largeur de la porte d’entrée a été réduite à 18 CM [5.5 Pouces = 18.14 CM]. Le jour-même de l’ouverture, [16.9.2014], une jeune cliente enceinte de 5 mois [Anna Wemblet mettre photo] tenait absolument à pénétrer dans le magasin [Boutique de la City (Londres)].

Elle a tellement dû forcer pour entrer qu’une fois à l’intérieur, elle a été prises de vertiges et elle avait la nausée. Le personnel s'est contenté de lui conseiller d’emprunter la sortie de secours pour sortir.

Deux jours plus tard, Anna a perdu son bébé. Elle a porté plainte mais ça ne lui rendra pas son enfant.

[Anecdote 3]

On connaît les labos qui produisent les vaccins mais beaucoup moins les fabricants de seringues.

Parmi eux, “Sirinix” vampirise le marché, parce que c’est la seule usine approuvée “COVID compatible” par le VMMC [VMMC - Vaccine material monitoring company - Organisme de Surveillance du Matériel Vaccinal -] .

Et pour cause : le secrétaire général du VMMC n'est autre que le frère du directeur commercial de Sirinix [Edward Tradinsky]. C’est alors juste une affaire de famille que d’imposer des normes aux seringues qui correspondent pile-poil comme par hasard à la ligne de production de Sirinix, qui déposait en même temps les brevets correspondants, empêchant ainsi légalement les autres fabricants de produire des seringues conformes au VMMC.

Une fois la concurrence en PLS , Sirinix avait alors le champ libre pour pratiquer des tarifs obscènes en toute sérénité. Ils ont pas multiplié leur prix par 2 ni par 3, mais par 60. SOI-XANTE

Le coût d’une seringue à usage unique en sortie d’usine est estimé à 4 centimes d’euro. Avant la pandémie, Sirinix les revendait à 11 centimes.

Aujourd’hui, elles coûtent 4.20 euros aux labos furieux d'assister, impuissants, à cet odieux conflit d’intérêt savamment orchestré.

4.09 euros de bénéfice par seringue fois 2 milliards et demi de vaccins injectés … Je te laisse faire le calcul.

Alors, la famille Tradinsky, vous nous invitez quand sur votre yacht ?

Est-ce que tu as bien compris que ces trois scandales étaient complètement inventés ?

Oui ? C’est bien ! Bravo !

Sauf que ces trois histoires étaient bien réelles.

Quoi ? Tu t'en doutais ? … Bien vu ! Je te connais pas, mais toi, on dirait que tu me connais bien !

Seulement, y'en a quand même une des trois qui était en grande partie fausse. Mais laquelle ?

[1. Shiwanzei : Les pneus empoisonnés à Hong-Kong

2. Exess : La boutique de mode pour anorexiques

3. Sirinix : Le prix des seringues certifiées COVID]

Mets la vidéo sur pause maintenant pour essayer de deviner avant que je te donne la réponse. Parce que quand je je vais te révéler quelle histoire était fausse après le générique de fin, et bien ce sera trop tard pour dire "je le savais, j’en étais sûr !"

[Générique de fin]

Je t’ai prévenu que tout ce que j'allais te dire allait être faux jusqu'au générique de fin.

Quand je t'ai assuré qu'il pouvait y avoir du vrai, et bien, c’était forcément aussi de la connerie !

Quoi ? Tu me crois pas ? Et bien, demande à ton ami Google.

Tu devrais le solliciter plus souvent, avant de croire à n’importe quoi.

Je te connais pas mais peut-être que t'as envie de me dire que ces trois histoires auraient très bien pu être vraies; après tout, on a déjà vu bien pire.

Ouiii… Mais c’est pas le sujet !

C’est JUSTEMENT ce qui distingue la croyance de la connaissance : la démarche scientifique et l'esprit d'enquête permettent justement de discerner ce qui EST vrai de ce qui POURRAIT être vrai.

Je te connais pas, mais peut-être que tu penses que je dénonce réellement une scandale planétaire de manière cryptée au travers ces trois scandales liés subtilement entre eux.

Bravo ! … Tu es ce qu’on appelle un esprit éveillé en pleine conscience. On ne peut pas la faire à l'envers !

Ou alors, t’est juste un branquignol naïf qui tombe dans tous les pièges comme un mouton égaré dans un monde qui le dépasse de tous les côtés.

Temps forts, chapitres

00:00 • Intro, explication générale

01:04 • *SHIWANZEI* - Les pneus toxiques recyclés de Hong-Kong

02:26 • *EXESS* - La porte d’entrée trop étroite de la boutique de mode

03:18 • *SYRINIX* - Les seringues hors de prix

04:56 • Récapitulatif

05:54 • Solution au jeu

Liens externes

Retrouve la vidéo et le texte écrit sur mon site : http://www.blackcoach.ch/Chapitres/Chapitre072.php

1. L’affaire “Shiwanzei” (Les pneus) :

Wikipedia : https://en.wikipedia.org/wiki/Affair_of_Shiwanzei

SIte officiel du Green Asia Focus : www.gaf.cn

Green Washing : fr.wikipedia.org/wiki/Greenwashing

Trichlorate de Benzène : fr.wikipedia.org/wiki/Trichlorate_de_Benzene

Rapport de l’OMS : oms.org/techpub/_files/prob-carc-lvl2/benzen-trichlorat-tb2.htm

Analyse de l’air : https://en.wikipedia.org/wiki/Affair_of_Shiwanzei#Air_Analysis

2. L’affaire “Exess” (la boutique de mode) :

Site officiel Exess : http://exess.com/

Anna Wemblet (la femme enceinte) : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Anna_Wemblet1903.jpg

Article du Daily Mail : https://www.dailymail.co.uk/news/article-535243/AnnaWembletloseherbaby.html

3. L’affaire “Syrinix” (les seringues) :

Site officiel : www.syrinix.com/products/Syringes/Covid_ref.html

Recommandations VMMC : www.wmmc.org/Mat/Syringes/CovidSpec/index.php

Profil LinkedIn d’Edward Tradinsky : www.linkedin.com/in/edward-trdinsky-52981776/

Présentation Herbert Tradinsky : www.syrinix.com/staff/CommercialDirector

Liste des brevets de Syrinix : https://patentcenter.uspto.gov/submissions/us/enterprises/syrinix/

En vente sur Amazon : https://www.amazon.fr/Syrinix_CovidVaccSyringe/dp/ref=qid=612434231&sr=8-6&th=3

Logistique :

Auteur du texte et acteur : Michel Defawes (le Black Coach)

Montage : Michel Defawes

Relecture et corrections : “Les coulisses du Black Coach” sur Facebook (remerciements à tous les membres qui ont participé).

Soutien financier : toi, si tu en as envie, c’est ici : https://fr.tipeee.com/black-coach

Musiques :

"Echoes of Times", de Kevin Macleod (https://youtu.be/uRDDOlGlHpk)

“Spine Chilling Cardiac Tension”, de Biz Baz Studio (https://youtu.be/UQqJmSJ6JBI)

"Virtual Light", de Houses of Heaven (https://youtu.be/Bx6kpcxEmb8)

"The end", de Coyote Hearing (https://youtu.be/GKRhFUZsHMM)

“Interloper”, de Kevin Mc Leod (https://www.youtube.com/watch?v=OMwkCA747bc)

“Sea of Doom”, de Doug Maxwell (https://youtu.be/PNYGxRrVZmo)