Pour lutter contre tes démons, le plus efficace est de faire appel à ton mange-gardien.
Les démons du régime
J'ai perdu 32 kilos en 7 mois. De 110 kilos, je suis revenu à 78, le poids idéal que je pesais à 19 ans. Comment j'ai fait ? Ca tient en quatre mots : Manger mieux, bouger plus. Simple, mais plus facile à dire qu'à faire ! ... Il va falloir affronter des ennemis coriaces : nos démons intérieurs, ces saboteurs responsables de nos échecs ! Comment les débusquer, afin de les affronter et les terrasser ? C'est ce que j'explique dans cette vidéo.
Pour cliquer sur "J'aime" (le pouce en l'air), il te suffit de cliquer sur "YouTube" en bas à droite de la vidéo, afin de visionner cette vidéo directement dans YouTube. Tu pourras alors aussi cliquer sur "S'abonner" afin de recevoir une notification dès que je publie une nouvelle vidéo.

-   

-   

Texte de la vidéo

En 1984, j’avais 19 ans. je mesurais 1m78, Et je pesais mon poids idéal : 78 kilos.

Ca n’a pas duré. J’ai pris environ un kilo par année.

Chaque jour, au réveil, Je me disais “Aujourd’hui, c’est régime”.

En 2006, la balance m’a craché un nombre à trois chiffres en pleine gueule : 100 Kilos. Le mot est lâché : Obèse !

10 ans plus tard, A 51 ans, je suis monté à 110 kilos.

Le 3 juin 2016, comme d’habitude, je me suis dit : “Aujourd’hui, c’est régime !”. Je sais pas pourquoi ce jour-là, c’était différent : J’étais prêt.

6 mois plus tard, en décembre 2016, j’ai perdu 32 kilos. 1kg300 par semaine en moyenne. j’ai retrouvé les 78 kilos de mes 19 ans.

Comment j’ai fait ? Ca tient en 4 mots : mange mieux, bouge plus. Manger correctement ça s’apprend, faire du sport, ça s’apprend aussi. Tu trouveras tout ça dans des livres et sur internet.

Ce que j’ai surtout appris, c’est qu’un régime, c’est une guerre totale entre toi et toi. Une guerre en deux temps. il ne suffit pas de gagner la bataille des kilos, il faut maintenir son poids par la suite.

L’immense majorité des gens qui ont réussi leur régime sur un an ont repris tous leurs kilos 3 ans plus tard. Maigris, repris, maigris, repris… Le fameux Yo-yo.

Je te connais pas mais peut-être que ça fait longtemps que tu rêves de maigrir, alors si c’était facile, tu pèserais ton poids idéal depuis longtemps, non ?

Combien de kilos tu dois perdre ? 5 ? 10 ? 50 ? 100 ? Peu importe, t’en as vraiment envie, on est d’accord. Mais t’y arrives pas et tout le monde te répète que “C’est juste une question de motivation”. Y’a un bug, là, non ?

La motivation, c’est juste le projet sur papier, rien de plus.

Quand je te dis que j’ai perdu 32 kilos en 6 mois, c’est juste le titre, mais j’ai vécu 32 kilos de pages d’une aventure redoutable derrière la couverture. J’ai concentré chaque jour toute mon énergie mentale pour lutter pieds à pieds contre mes démons intérieurs.

Tant que tu te sens fort, tes démons, ils restent tapis dans l’ombre. Mais ils te guettent et ils t’attaqueront sournoisement au moindre signe de faiblesse.

Fais gaffe ! Ils changent souvent d’apparence et ils ont toujours l’air de rien, comme un virus. Par exemple, là, y’en a peut-être un qui t’attend dans le frigo, déguisé en tranche de gâteau qui te chuchote à l’oreille :

- Mange-moi, demain je serai tout sec, c’est dommage. C’est pas bien de gaspiller de la nourriture.

ATTENTION ! C’est là que tu dois dégainer ! Regarde ce gâteau démoniaque droit dans les yeux :

- Tu feras moins de dégâts parmi les ordures que dans mon estomac, enfoiré !
Et racle-le sans états d’âme dans la poubelle avec ton épée-couteau.

Voilà pourquoi ils gagnent souvent, tes démons : ils connaissent les leviers psychologiques qu’ils faut activer pour te faire craquer. Ils n’ont aucune morale, ils n’hésitent pas à utiliser tes amis pour pourrir ton régime.

Le copain qui te veut du bien :

- Tu prends un apéro avec nous ? … Tu dois te faire plaisir de temps en temps, sinon, tu tiendras pas !

La copine qui te connait bien :

- On se prend un dessert à deux ? Comme ça c’est raisonnable, tu peux te permettre, hein ?

Reste poli, mais te laisse pas faire :

- Non, merci, je dois faire attention

Et si ils insistent, la meilleure défense, c’est l’attaque :

- Si je venais d’arrêter de fumer, tu me proposerais pas une clope. C’est le même principe. Les tentations sont assez nombreuses comme ça, n’en rajoute pas.

Si tu connais quelqu’un qui fait un régime, soit son ange-gardien, pas un démon de plus.

Attention, tes démons intérieurs mettent au point des stratégies en équipe pour te faire trébucher, tomber, et te mettre KO. Par exemple, t’as rien bouffé de la journée parce que t’avais pas faim: Ca tombe bien, t’es au régime, tu trouves malin de rien manger du tout. Ouais, bravo. Du coup, là, t’a une putain de fringale. Tu te jettes dans une boulangerie et tu demandes un pain au chocolat au démon déguisé en vendeuse qui t’en offre un 2ème parce qu’ils vont fermer dans 10 minutes.

Et le soir-même, un autre démon qui s’appelle “perdu pour perdu” te propose de commander une pizza à bouffer devant la télé à la place de marcher une heure.

- Tu le commenceras demain ton régime. ... Nooooon.

Demain, c’est le jour ou tu vas bouffer une fondue au fromage avec tes collègues.

- Tu vas pas annuler, c’est pas gentil. Et tu vas pas manger une salade qui rime avec malade devant tes copains qui bouffent la fondue, quand-même !

Et là, y’a le chef des démons qui te met la main sur l’épaule comme un ami :

- Laisse tomber ta connerie de régime, tu vois bien que c’est impossible avec la vie que tu mènes.

Voilà comment tes démons se liguent ensemble pour t’empêcher de réussir à tout prix. Ne les sous-estime pas, ils sont aussi puissants que malveillants et ils te connaissent par coeur.

Si tu te sens pas la force de les affronter, y’a une autre solution, beaucoup plus simple : accepte ton apparence actuelle. Et souhaite même la bienvenue à d’autres futurs kilos.

Pourquoi pas ? Il y a plein de gens en surpoids qui vivent très bien !

Non ? Tu peux pas imaginer ça ? Tu veux maigrir mais sans faire trop d’efforts.

C’est possible. Mais il faut aller à Lourdes, parce que c’est là-bas qu’il y a des miracles.